changement



mars 2016  Transmission d'entreprise

Entendu à la première Journée de la transmission d'entreprise

lire la suite

Merci et bravo aux organisateurs! Une matinée intéressante dont j'ai retenu quelques perles, que je livre en vrac à ceux qui n'ont pas pu y assister. Que leurs auteurs me pardonnent de ne pas les citer!

- 50\\% des chefs d'entreprise suisses ont plus de 55 ans (donc pas l'éternité devant eux).

- Entrepreneurs, perdez vos illusions: seulement 5\% environ des enfants ont l'envie de reprendre l'entreprise familiale.

- L'argent divise et les valeurs rassemblent.

- Le meilleur critère à prendre en compte pour une bonne transmission: la pérennité du patrimoine familial.


- Survie à 5 ans: 95\% pour les reprises d'entreprise, contre 50\% seulement pour les créations d'entreprise.

Les divers contributeurs ont tous relevé l'importance des facteurs  émotionnels, ce qui m'a confortée dans mon rôle de soutien des entreprises familiales, en particulier lors du passage du témoin.


masquer le texte



août 2016  Avez-vous un projet d'indépendance?

Devenir indépendant

Devenir indépendant: une idée qui trotte dans la tête de nombre d'entre vous. Que vous manque-t-il pour faire le pas?
(Ou peut-être avez-vous fait le pas... Mais les résultats ne sont pas là...)


lire la suite

Venez tester votre projet auprès de nos experts et mettez tous les atouts de votre côté en suivant un séminaire intense et passionnant.

Ne tardez pas à vous inscrire, c'est déjà la semaine prochaine: 25-26 août à Lausanne.


masquer le texte



déc. 2016  SAVE THE DATES: 20-21 mai et 24-25 juin 2017

Développez votre potentiel psycho-énergétique!

lire la suite

Michel Castillano revient en Suisse en 2017 pour nous apprendre à nous connecter avec nos propres pouvoirs par l'utilisation consciente de nos facultés électromagnétiques innées.


Coût Fr. 880.- pour les 4 journées. Inscriptions ouvertes.


masquer le texte



mars 2017  Améliorez votre relationnel en adoptant l'attitude coaching!

Invitation à une conférence mercredi 15 mars 2017 à 18h30

Entre libre, apéritif offert. Merci de vous inscrire cependant, pour faciliter l'organisation.

lire la suite


Dans cette conférence, nous décrirons, à l'aide de nombreux exemples, ce qu'est l'ATTITUDE COACHING. Nous verrons comment, en modifiant notre approche, nous obtenons bien davantage qu'en restant dans notre rôle de responsable d'équipe ou de parent.
L'attitude du coach? Le secret pour améliorer considérablement ses relations avec son entourage professionnel ou familial.

En quoi consiste cette attitude? Quels sont les outils efficaces utilisés par les coaches pour accompagner quelqu'un vers le succès, de meilleures relations, davantage de bien-être?


La formation Attitude Coaching (7 jours non consécutifs), qui démarre le 30 mars, sera présentée en fin de conférence.


masquer le texte



mai 2017  Comment créer une équipe?

Vos équipes sont-elles performantes?

Recrutez de bons éléments, compétents et motivés : vous n’aurez pas automatiquement une équipe qui fonctionne ! Que l’organisation de l’entreprise soit pyramidale ou plate…
Faire travailler ensemble des individus très différents est un défi constant pour les managers et former une équipe ne se fait pas sans une volonté délibérée et des actions concrètes.

lire la suite

Jusqu’à obtenir une équipe collaborative, il s’agit de faire évoluer le groupe à travers plusieurs stades, désignés par Vincent Lenhardt par les termes de dépendance, contre-dépendance, indépendance et interdépendance.  

Dépendance
Au début, la participation est passive, on est en position de réserve, teintée de méfiance. Il y a peu d’interactions. Pour participer activement, on a besoin de mieux connaître les autres. Quand on est nouveau, quand on ne connaît pas les collègues, les habitudes du groupe, qu’on ne sait pas "qui fait quoi" et comment se comporter, on n’ose pas prendre le risque de "se mouiller".
Contre-dépendance
A partir du moment où l’on connaît mieux l’environnement et que l’on perçoit les enjeux (avec qui faut-il s’entendre, qui est source d’informations fiables, de qui faut-il se méfier, qui sont les forts, les faibles, les ambitieux, les dévoués…), on se sent plus à l’aise pour occuper la place. On utilise ses alliés pour se sentir plus fort, c’est le stade des discussions de couloir, des rumeurs, des "coups vaches". Ce stade où l'on s’affirme avec agressivité est qualifié de contre-dépendance. Comme des adolescents, on se sent fragile sans vouloir se l’avouer et on réagit au quart de tour.
Paradoxalement, ce stade engendre beaucoup d’énergie et le travail avance. Ambition, compétition, pression semblent produire de la rentabilité. A première vue seulement…
Indépendance
Certains deviennent experts à déjouer les pièges et tracer leur propre chemin. Ils travaillent de manière autonome et s’abstiennent de se mêler des problèmes des autres. C’est le stade de l’indépendance et de la performance individuelle. Cependant, nous en sommes toujours à une collection d’individus et nous n'avons pas encore construit une équipe.
Le rôle du leader
Alors que peut, que doit faire un leader pour que ses collaborateurs fonctionnent, ensemble, de manière optimale ? Pour éviter conflits, jeux de pouvoir, présentéisme, burn-out ? Pour éviter que les meilleurs ne quittent le navire ?
A chaque stade d’évolution de l’équipe, le dirigeant doit être proactif.
·       Il n’oublie pas que le travail permet de satisfaire les trois besoins psychologiques essentiels de reconnaissance, de structure et de plaisir.
·       Il prend le temps d’être à l’écoute de chacun.
·       Il veille aux premiers contacts afin que la méfiance mutuelle laisse place à la confiance (convivialité).
·       Il encourage l’autonomie, tout en étant suffisamment présent (responsabilité).
·       Il est authentiquement porteur de la mission de l’entreprise et de ses valeurs (exemplarité).
Interdépendance
Dans une équipe qui fonctionne, on apprécie de travailler ensemble, les plus compétents prenant le leadership à tour de rôle. On  s’entraide, on fête les succès. Pouvoir et compétition sont supplantés par de nouvelles valeurs: fierté, responsabilité, respect et plaisir.
Vous voulez créer des équipes qui fonctionnent ? Commencez par identifier à quel stade d’évolution se trouvent vos collaborateurs. Prenez le temps d’écouter leurs besoins. Puis agissez ! Peut-être n’y a-il que quelques pratiques à modifier en douceur, pour retrouver l’harmonie.
MONCOACH vous y aide: interventions en entreprise, coaching du leader, séminaires.


masquer le texte



janv. 2017  Ce qui me réjouit particulièrement

Notre monde est-il devenu inhumain?

lire la suite

Bonjour,
Une année se termine. Qu'elle ait été belle et profitable, ou qu'elle nous laisse un goût d'inachevé, il est temps de se tourner vers de nouvelles perspectives.
Le changement est omniprésent, savoir s'adapter à des situations inhabituelles est devenu une nécessité.
Notre monde est-il devenu, comme certains le prétendent, un monde inhumain? Je ne le crois pas. Jamais on n'a compté autant d'opportunités de se rencontrer, de partager avec ses pairs, de se former.
Bientôt Noël: derrière la façade de mercantilisme, on perçoit des préoccupations différentes: alimentation plus saine, relation corps-esprit, respect de la nature, authenticité, simplicité.
Et ce qui me réjouit particulièrement: la tendance à remettre la dimension humaine au centre.
En entreprise, l'idée de comprendre ses collègues pour mieux collaborer fait son chemin.
Je vous souhaite une année 2017 pleine de douceur et d'amour. Je vous souhaite la santé indispensable à tous vos projets. Je vous souhaite de belles rencontres et d'avancer sur votre route, celle que vous aurez choisie.


masquer le texte



avril 2017  Chef ou coach?

Trois questions indiscrètes

lire la suite

Bonjour!
La première des trois questions indiscrètes que je vous pose aujourd'hui porte sur votre style de management: êtes-vous chef ou coach?
Deuxième question: si vous êtes le supérieur de plusieurs responsables d'encadrement, sont-ils chefs ou coachs?
Troisième question: si vous songez à la meilleure manière d'atteindre la vision et les objectifs de votre entreprise, vaut-il mieux être chef ou coach?
Peut-être n'y a-t-il pas besoin de choisir...
La suite demain!


masquer le texte