compétences



févr. 2016  Coacher avec l'ennéagramme

L'ennéagramme, une référence efficace pour les coaches

lire la suite

L'ennéagramme moderne est aujourd'hui un outil de référence pour les professionnels des ressources humaines et les coaches en particulier. Il permet d'obtenir des résultats étonnants et d'amorcer des changements durables.

Comment se former? Seul cours en Suisse romande proposant une formation complète à l'ennéagramme,  la formation avancée Coacher avec l’ennéagramme est réservée aux coaches et aux praticiens de la relation d'aide.

Qu'est-ce que l'ennéagramme apporte au coach?

  • La connaissance de son propre fonctionnement, conscient et inconscient
  • Le recul nécessaire pour éviter de projeter sur la personne coachée sa propre vision du monde 
  • La compréhension fine du monde intérieur du client
  • La faculté d'aller directement à l'essentiel et de travailler dans l'authenticité 
  • La capacité de tendre un miroir pertinent, générateur de prises de conscience 
  • Un éclairage sur le lien profond entre la problématique du client, ses valeurs et ses objectifs.


Coacher avec l'ennéagramme, c'est pratiquer un coaching de transformation, en accompagnant son client ou sa cliente sur son chemin de connaissance de soi et d'épanouissement. 

Cette formation intègre l’ennéagramme, l’Analyse Transactionnelle et l'approche systémique, ainsi que certaines découvertes récentes des neurosciences. 
Une nouvelle volée est prévue en automne, les dates seront fixées d'entente avec les futurs participants. Si vous souhaitez en faire partie, utilisez le formulaire de la page Contact pour nous communiquer votre intérêt!


masquer le texte



févr. 2007  L'ennéagramme: une aide pour gérer les compétences

Texte paru dans Resource, guide national de références pour la gestion des ressources humaines (swisshrm.ch).

On peut définir les compétences comme des capacités, des habiletés ou des aptitudes permettant de réaliser une tâche ou d'occuper une fonction. Elles sont la résultante de multiples acquisitions dans les trois domaines du savoir, du savoir-faire et du savoir-être.
Si savoir et savoir-faire sont relativement faciles à décrire et à mesurer, grâce à des outils dont la plupart ont fait leurs preuves, comment évaluer le savoir être? 

lire la suite

Pour obtenir une bonne performance, il est nécessaire d'adopter une approche systémique. Le collaborateur le plus qualifié risque de mettre en veilleuse ses belles qualités personnelles si ses besoins psychologiques profonds ne sont pas satisfaits dans son environnement professionnel. 

A chacun ses besoins 
Les besoins psychologiques ne sont pas identiques d'un individu à l'autre. Certains carburent à l'affectivité ou au prestige, d'autres ont avant tout besoin d'autonomie, d'autres encore ont besoin de sécurité financière ou de réussite. Ce qui se passe entre les deux oreilles d'un collaborateur est plus déterminant pour sa productivité que tout ce qu'on peut trouver dans son CV. Comment se passe sa relation avec ses chefs et ses collègues? Quelle image a-t-il de son rôle? Si l'environnement professionnel est en correspondance avec ses besoins profonds, tout va bien : il donnera le meilleur de lui-même. 
Dans cette perspective, l'ennéagramme peut être un appui efficace pour mieux comprendre comment fonctionnent les individus. Qu'est-ce qui les motive? Qu'est-ce qui pourrait les aider à s'améliorer? Quelles compétences sont-ils susceptibles de développer? Et aussi qu'est-ce qui pourrait les empêcher de donner leur maximum? 
L'ennéagramme est un système de compréhension des personnalités redécouvert dans les années 70. Il explique comment chaque personnalité est dominée par une préoccupation principale, qui agit comme un filtre au travers duquel nous percevons la réalité. Dans notre première enfance, pour nous adapter à notre environnement, nous avons développé des traits de caractère, des attitudes et des comportements qui ont eu et ont encore une influence profonde sur le développement de nos compétences. 
L'ennéagramme fait référence à neuf types principaux de fonctionnements - "ennea" signifie 9 en grec - et postule que l'un d'entre eux domine chez chaque individu. Découvrir notre type dominant est la première étape. Ensuite, en étudiant l'ennéagramme de façon plus approfondie, nous mettons en évidence les mécanismes qui, la plupart du temps à notre insu, consomment une grande partie de notre énergie, au détriment d'actions plus constructives.

 


masquer le texte