Bienvenue chez MONCOACH !

En coaching et en formation, j'utilise l'ennéagramme pour vous aider à mieux vous comprendre vous-même, à sortir d'une situation problématique, améliorer votre relation aux autres ou remettre du sens à votre vie.

La pandémie et ses conséquences bouleversent notre manière de penser le monde. Quel sens a notre vie? Comment gérer la peur, la colère, comment être pour les autres un soutien plutôt qu'une charge? Je peux vous accompagner dans ce questionnement (n'hésitez pas à me contacter, même si vos finances sont précaires).



actualités

janv. 2019  Le chef dirige, le coach accompagne

« Chef » ou « coach » ?

La place du chef est en avant, celle du coach est à côté. Le rôle du chef est de savoir, celui du coach est de questionner. Si l’on caricature : le chef parle, le coach écoute !
Une question nous est fréquemment posée : un chef peut-il être le coach de ses collaborateurs ? 

lire la suite

Spontanément, la tendance est de répondre par la négative : il semble a priori que le rapport hiérarchique n’offre pas les conditions nécessaires à une relation de coaching. A la réflexion, et à l'aide d'un peu d'étymologie, la réponse devient plus nuancée.

La mission du chef est de diriger. Il est à la tête d’une équipe (chef vient du latin caput, capitis = tête), c’est un leader (de l’anglais to lead = conduire), il fournit la structure et le cadre de travail (on l’appelle cadre, il fait partie de l'encadrement), c’est un manager (de l’anglais to manage = se débrouiller).

Le chef indique les objectifs à atteindre, organise le travail et contrôle les résultats. Parfois il fixe lui-même les objectifs, parfois il doit imposer ceux qu'il a lui-même reçus de plus haut: c'est une lourde responsabilité. Une anxiété – légitime - devant l'ampleur de la tâche risque de l'inciter à donner des ordres plutôt qu'à déléguer. La pression du temps et des coûts ne permet pas d’accorder aux collaborateurs suffisamment d'écoute, d'attention et de reconnaissance. Or le manque de reconnaissance est un des plus importants facteurs de démotivation.

Dans un monde professionnel toujours plus digitalisé, la plupart des managers sont aujourd’hui désireux que leurs collaborateurs s’impliquent davantage et fassent preuve d'autonomie. Cela implique un profond changement de mentalité et l’apprentissage de nouveaux comportements au niveau relationnel.
La mission du coach est d’accompagner. Comme le cocher de l'attelage, il sait comment tirer le meilleur parti de l'énergie des chevaux et éviter les écueils du chemin. Mais la destination est fixée par le client.
Le coach n’use pas d’autorité, il se tient à disposition de son client. Il ne fait que l’accompagner, il ne décide pas à sa place. Il le questionne et il l’écoute. Il l'encourage à prendre du recul sur ce qu’il vit. Il l’aide à définir ses propres objectifs et à trouver en lui-même les ressources pour les atteindre.
Dans la relation entre le coach et son client, trois points sont essentiels: le coach a confiance dans les capacités de son client, il l’encourage à prendre ses responsabilités et il souhaite sincèrement qu’il devienne autonome.
La tendance aujourd’hui est à l’aplatissement des organigrammes, voire même à la suppression de toute hiérarchie. Pas sûr que tout un chacun soit prêt à fonctionner sans stress dans un tel contexte.
Du coup, une relation de type « coaching » est une réponse adéquate aux besoins actuels. La formation "Coaching Essentiel" (e-learning + quatre jours en présentiel) s'inspire des meilleures pratiques du coaching pour aider les chefs à expérimenter une nouvelle forme d'encadrement et opérer en douceur un changement vers un nouveau management qui s’avérera positif pour toutes les parties.


masquer le texte



janv. 2019  Améliorez votre relationnel au quotidien!

Les 5 attitudes du coach qui facilitent la vie

Savoir parfois endosser la posture de coach améliore considérablement les relations humaines en général, que ce soit dans la vie familiale ou dans un contexte professionnel.
Adoptez l’Attitude Coaching et cessez de perdre votre temps dans des entretiens infructueux qui traînent en longueur. Ne jouez plus ni au persécuteur, ni au sauveur, mais écoutez l’autre avec simplicité, respect et

lire la suite

 authenticité.

Exercez-vous aux 5 attitudes du coach qui facilitent la vie et faites-en des habitudes!

Attitude no 1  Accompagnez au lieu de donner des ordres !
Que se passe-t-il lorsque vous donnez un ordre ou posez une exigence ? Dans le meilleur des cas vous obtenez une réponse polie et vous aurez la chance d’être obéi. D’autres fois la même réponse polie n’est suivie d’aucun acte. Dans tous les cas, ni le ressenti, ni le besoin d’autonomie de votre subordonné ne sont respectés. A court terme, c’est efficace et rapide. A long terme, c’est scier la branche sur laquelle vous êtes assis.
Le coach considère que chaque personne possède les ressources suffisantes pour avancer, même si elle a momentanément besoin d’une intervention extérieure.

Attitude no 2 Ecoutez en montrant un réel intérêt pour votre interlocuteur !
Combien d’entre nous ne savent pas écouter vraiment ? Nous pensons qu’écouter est une perte de temps. Et souvent c’en est une ! Car en étant centrés sur nos propres préoccupations, nous n’écoutons pas de manière à ce que l’autre se sente compris. Le coach pose les bonnes questions et évite que l’on se perde dans des détails inutiles.

Attitude no 3 Ne jugez pas !
Avouons-le, nous sommes prompts à la réplique : couper la parole, montrer des signes d’impatience ou de contrariété, donner notre avis sans qu’il soit sollicité…
Il est difficile de ne pas évaluer ce qu’on nous dit à travers notre propre vision du monde (rarement la même que celle de notre interlocuteur !). Désapprobation, incompréhension, pitié s’expriment malgré nous par notre non-verbal. Cultivons la bienveillance !

Attitude no 4 Entraînez-vous à prendre du recul !
Autant que nos opinions, nos émotions viennent interférer et nous empêchent de faire une appréciation objective de la situation. La compassion est évidemment nécessaire, mais trop d’empathie ne concourt pas à la recherche d’une solution.  Le coach a appris à distinguer les moments où il est bon de manifester de l’empathie et du soutien, et ceux où il est plus indiqué d’aider l’autre à sortir de son état émotionnel.

Attitude no 5 Recadrez l’entretien sur l’objectif !
Un des secrets du coach réside dans la capacité à considérer les problèmes avec suffisamment de hauteur. S’il s’aperçoit que l’entretien dérive pour se perdre dans des chemins de traverse, il connaît les outils pour ramener son interlocuteur à l’essentiel (compétence fort utile pour mener une réunion !). Rappelons la définition : « Le coaching est l’accompagnement d’une personne (ou d’une équipe) dans l’atteinte des objectifs qu’elle s’est fixés. »

L’attitude coaching ne s’invente pas, elle s’apprend et se cultive, mais le résultat en vaut la peine : des relations humaines plus vraies, des entretiens plus efficaces, des collaborateurs plus motivés.
Pour aller plus loin, Moncoach.ch vous propose des ateliers, des conférences et des formations. Demandez à recevoir la newsletter (en déposant simplement vos coordonnées sur la page contact de ce site).


masquer le texte



nov. 2018  A quoi sert l’ennéagramme ?

Ma réponse personnelle!

Sympa et rigolo de tenter de se définir par un des profils de personnalité. Si l'on en reste à une connaissance superficielle de "l'outil ennéagramme", cela permet de passer quelques jolies soirées entre amis en tentant de découvrir dans quel type chacun se reconnaît. Bien entendu, on se trompe souvent, mais qu'importe.
Pour tirer un réel bénéfice de l'ennéagramme, il faut aller plus loin et ce n'est pas si facile.

lire la suite

Aller plus loin, par des lectures ou en suivant un stage, c'est se rendre compte de la complexité de l'ennéagramme. Se retrouver un peu dans chaque type. Avoir envie d'être 3 ou 7 parce que les 3 et les 7 semblent ne pas avoir de problèmes dans la vie. Reconnaître en soi les défauts d'un type et ne pas en voir les qualités. Etre réticent à l'idée d'être mis dans une case... 
Loin d'être facile d'accès, l'ennéagramme s'apprend par approximations successives, en procédant patiemment à des micro-réorientations de l'image que l'on a de soi. En s'initiant aux descriptifs des autres types, on approfondit par contraste ce qui fait l'essentiel de son propre type.
On apprend à s'observer et à déceler comment nos motivations inconscientes nous manipulent souvent à notre insu.
Aller plus loin, ce n'est effectivement pas si facile.
Alors est-ce que cela vaut vraiment la peine?

Après 17 ans de pratique intensive et près de 1000 clients, ma réponse personnelle est clairement oui!
Autant sur le plan personnel que sur le plan professionnel.
Sur le plan personnel, découvrir mon type m’a permis d’évoluer plus vite et plus loin que toutes les autres voies que j'avais déjà explorées. Analyse Transactionnelle, PNL, thérapies cognitives et comportementales, tests de personnalité de toutes sortes ont toutes un bénéfice. Ajouter l'ennéagramme, c'est en quelque sorte décupler l'efficacité des autres méthodes.

Sur le plan professionnel, l’ennéagramme m’apporte chaque jour une aide précieuse pour mieux comprendre mes clients. Accompagner quelqu'un en coaching en ayant compris sa personnalité permet d'agir de manière plus pointue et infiniment plus efficace. Et aider un manager à s'occuper de son équipe en le rendant attentif aux besoins de chacun contribue au bien-être de tous.


masquer le texte



sept. 2018  Un couple, c'est quoi?

Et tout le monde s'en fout

https://youtu.be/6S9saPTnNcQ

lire la suite


oct. 2017  Pourquoi étudier l'ennéagramme?

Qui étudie l'ennéagramme avec Moncoach?

Nos étudiants s'inscrivent à nos cours
• Parce qu'ils s'intéressent aux êtres humains
• Parce qu'ils ont envie d'en savoir plus sur eux-mêmes
• Pour comprendre le comportement de leur entourage
• Parce que leur job comporte un aspect relationnel important
• Parce qu'ils ont envie d'évoluer ou d'aider les autres à évoluer.

lire la suite

   Nos étudiants sont 
         •       Managers, responsables d'une équipe, chefs d'entreprise…
         •       Thérapeutes, soignants, éducateurs, parents…
         •       Indépendants, prestataires de services, conseillers…
         •       Etudiants, retraités, sans emploi…
Peu importe qu'ils soient dans le social, le médical, la banque, les assurances, le commerce ou l'administration. Peu importe leur âge. Ce sont des personnes de bonne volonté désireuses d'améliorer leurs relations avec autrui et prêtes à se regarder en face et à se remettre en question.
 
Car on n'étudie pas (seulement) l'ennéagramme pour exercer une influence sur les autres, mais d'abord pour se connaître mieux soi-même, honnêtement, avec ses qualités et ses défauts.
 
Et les conséquences de cette découverte sont immédiates et spectaculaires: davantage d'estime de soi, de bienveillance envers soi-même, envers les autres, une impression d'être arrivé à bon port et de tenir le fil d'Ariane qui va nous mener à l'épanouissement personnel.
 
Pour les professionnels de la relation, quelle joie de constater comment l'ennégramme nous aide à mieux comprendre l'autre, à l'aider dans ses décisions de vie, à se sentir à sa place.
 
Pourquoi étudier l'ennéagramme avec Moncoach? Parce que nous avons la pratique et l'expérience la plus vaste en Suisse Romande. 17 ans de coaching avec l'ennéagramme, 14 ans d’enseignement, et un plaisir intact. Que de belles histoires à raconter, que vous connaîtrez en partageant deux jours ou davantage avec nous!


masquer le texte



sept. 2017  Boostez l'efficacité de vos équipes!

Séminaire: "Créer une équipe qui fonctionne"

Boostez l'efficacité de votre équipe avec ce séminaire interactif!

lire la suite

Cette formation s'adresse en premier lieu aux chefs d'entreprise, chefs de service, responsables d'équipe. Elle peut intéresser également les membres de conseils d'administration, les enseignants, les responsables d'associations.

Que signifie "une équipe qui fonctionne"?
Une équipe qui fonctionne, c'est
- une équipe performante, qui obtient de bons résultats
- un climat de travail agréable, qui donne envie de se lever le matin
- une bonne communication verticale, un leader qui sait mobiliser
- une bonne communication horizontale, avec partage d'informations et entraide
- une équipe dont tous les éléments oeuvrent dans le même sens.

Ce séminaire vous apporte des outils de diagnostic:
Votre équipe est-elle efficace et performante?
Où en est votre équipe en termes de collaborativité ?
Vos collaborateurs sont-ils heureux de travailler avec vous ?
La communication doit-elle être améliorée, et comment?

Découvrez des actions simples à mener et obtenez des équipes qui gagnent!
Dates et inscriptions dans Formations.


masquer le texte



page  ◄◄   2 3 4 5 6  ►►

formations


Séminaire

Parlons d'Argent (2ème webinaire 6 juin)

le sam. 6 juin 2020 à 10h30


Ennéagramme

Ennéagramme Essentiel formation à distance

3 classes virtuelles + 2 séances de coaching + 3 heures par semaine de travail personnel


Coacher avec l'ennéagramme

Formation de coach spécialisé en ennéagramme

7 jours non consécutifs, à partir de l'automne 2020



+ de formations